Est Républicain - 28 Avril 2010

L'excellence de l'OHV

Le concert de l'Orchestre de l'Harmonie de Vandoeuvre a tenu ses promesses dimanche. C'est dans une salle des fêtes bien pleine, que les fidèles auditeurs de l'OHV se sont retrouvés à l'occasion de ce concert gratuit. Un concert de printemps plein de gaieté et d'allant dirigé avec talent par son chef Jean-Jacques Bernard. Forte de près de 70 musiciens de tous âges, professionnels et amateurs, l'OHV a coutume d'offrir comme cela des concerts, ce sera le cas très prochainement à l'occasion de la fête de la musique pour les enfants malades du CHU de Brabois. « J'ai ressenti des frissons dès les premières notes du Cantique de Jean Racine de Fauré », confiait Jean-Paul Bernard, un connaisseur. Une éblouissante ouverture pour se mettre le public dans la poche puis les quelque cinquante musiciens ont puisé dans un répertoire très varié qui nous fit voyager du Japon en Amérique du Sud en passant par la Sardaigne. Dans la seconde partie, les artistes ont enfilé costumes et accessoires pour coller au plus près de l'univers musical présenté, on vous laisse imaginer pour le morceau de clôture d'après YMCA des Village People. L'OHV jouera La messe de Puccini le 6 juin à la basilique Saint-Epvre

Un orchestre dirigé de mains de maître par J.J Bernard
Un orchestre dirigé de mains de maître par J.J Bernard

Est Républicain - 10 Mai 2010

L’OHV au diapason

Discipline et rigueur sont nécessaires pour diriger un orchestre aussi important que l'Orchestre d'Harmonie de Vandoeuvre. Lors de la récente assemblée générale, la présidente Grésillaud débutait son rapport moral en remerciant Jean-Paul Bernard, adjoint au maire, pour son soutien. Elle a axé son introduction sur l'important partenariat et les projets précisant qu'il ne fallait pas relâcher les efforts. Les objectifs notamment l'accession en honneur sont à ce prix. Relations avec l'école de musique d'où sont issus une vingtaine de musiciens (1/3 des chefs de pupitres sont enseignants à l'EMMV), bonnes relations avec la Ville malgré la baisse de 30 % de la subvention (la présidente consent que des compléments pourront être accordés), relations avec la Confédération musicale de France, avec les instances territoriales (ADDAM54,...). Sylvie Grésillaud a expliqué qu'elle assurait la présidence de la Fédération départementale des sociétés musicales suite au départ de Philippe Tormen qu'elle a revu au congrès national. Elle a surtout insisté sur le nouveau logiciel que l'OHV utilise en pionnière depuis plus d'un an, outil de gestion et de communication intéressant. Les statistiques de présence des musiciens aux répétitions ? Parlons d'autres chiffres : 53 % de femmes, une pyramide des âges très large, 15 nouveaux membres pour 5 départs, 47 événements, 26 répétions partielles, 6 répétitions générales,... A venir : messe de Puccini avec Chorus 2000 à Saint-Epvre le 6 juin à 17 h, 10 juin à l'hôpital d'enfants, 19 juin à la fête de la musique à Dombasle, concert au pique-nique du 20 juin au parc Pouille et... concours en mai 2011 ! Le nouveau conseil d'administration est le suivant : Sylvie Grésillaud (présidente), Frédéric Lingk (vice-président), Hervé Leclerc (secrétaire), Philippe Moser (secrétaire-adjoint), Anne-Lise Pomares-Skorka (trésorière), Stéphanie Vaz (trésorière-adjointe), Didier Barroy, Nathalie Dassi, Théophile Génelot, Maelle Wirth (membres actifs).

Excellente saison pour l'OHV et son chef Jean Jacques Bernard
Excellente saison pour l'OHV et son chef Jean Jacques Bernard

Vosges Matin - 8 Novembre 2010

L’OHV au diapason

L’ensemble vocal Chorus 2000 et les cinquante musiciens de l’orchestre d’harmonie de Vandœuvre placé sous la baguette de Jean-Jacques Bernard ont donné hier après-midi à la cathédrale une version particulièrement chaleureuse de la Messa di Gloria de Puccini. Cette œuvre de jeunesse du maître italien, enlevée, riche en appoggiatures et annonciatrice des futurs opéras pucciniens a révélé hier devant le public nombreux de la cathédrale toute sa force, sa puissance dans une acoustique un peu saturée parfois. À noter l’excellence prestation du ténor, agréablement soutenu par les musiciens de l’harmonie vandopérienne. Après le Requiem de Mozart tout dernièrement, puis la messe de Puccini hier, les dimanches musicaux de la cathédrale ont trouvé leur public. Avis aux organisateurs de (bons) concerts ! Ph.C.