Est Républicain - 13 Avril 2011

Notes de printemps pour voyage musical

Malgré un dimanche ensoleillé pas très propice à se cloîtrer pour écouter un concert à la salle des fêtes, l'ensemble Resonance puis en seconde partie l'Orchestre d'harmonie, ont attiré un nombreux public, des fidèles et amis pour la plupart et des Vandopériens toujours ravis d'assister à des manifestations offertes par la ville. Le jeune ensemble Résonance, composé de bois et de cuivres eut l'honneur de présenter un programme original qui témoignait d'une grande maîtrise : une véritable invitation au voyage de l'Argentine avec Piazzola, aux pays de l'Est avec les danses roumaines de Bartok. Des pièces totalement arrangées par les instrumentistes : Julien Bourin (flûte), Violaine Gestalder (saxophone), Aurore Kuntz (basson), David Grosjean (cor), Jean-Sébastien Bussman (trompette) et Géraldine Gantois (clarinette). Après cette entrée en matière très printanière, l'Orchestre d'Harmonie de Vandoeuvre et ses 65 musiciens offrit aux mélomanes une note de fraîcheur supplémentaire en proposant un concert très éclectique dont deux morceaux initialement prévus pour le concours de la Confédération Musicale de France.
L'OHV a préféré reporter sa présentation au concours pour se consacrer à la préparation de sa participation inédite au festival Musique Action."Ce projet de création autour du soundpainting permet à nos musiciens de découvrir la musique sous un autre angle", confiait Sylvie Grésillaud, très excitée par le projet.
Concert de printemps oglige, l'OHV avait ajouté à son répertoire deux titres très enjoués : Sir Duke de Steve Wonder et Tico-Tico, un dernier morceau qui permit à certains de faire quelques pas de danses devant l'orchestre puis de clore cet après-midi dans la joie et l'allégresse autour d'un verre de l'amitié.
L'OHV annonce une autre création pour le concert de Sainte-Cécile en fin d'année l'occasion de fêter devant son public son 20e anniversaire.

L'OHV dirigé par Jean-Jacques Bernard, un chef très apprécié de ses musiciens
L'OHV dirigé par Jean-Jacques Bernard, un chef très apprécié de ses musiciens